Rendre un ascenseur particulier conforme à la norme d’accessibilité

Un ascenseur est conforme à l’accessibilité lorsqu’il convient aux normes EN81-70. Cette réglementation garantit l’accessibilité pour tous en précisant différents renseignements concernant la taille de la cabine ou encore les options facilitant la mobilité des PMR. Les anciens modèles d’ascenseur privatif doivent passer par des obligations de mise aux normes.

Quelles sont les normes d’accessibilité pour un ascenseur particulier ?

La norme d’ascenseur est référencée par la convention EN81-70. Ce texte de loi renferme différentes informations permettant de déterminer plusieurs éléments pour qu’un ascenseur soit conforme aux règles de base. Ainsi, une gamme conçue pour un fauteuil roulant et un accompagnateur doit avoir une dimension de 1100 x 1400 mm, une cabine capable de supporter 630 kg et une ouverture de 900 mm.

Un ascenseur particulier conforme à la norme d’accessibilité adaptée pour une chaise roulante et plusieurs personnes doit pouvoir supporter jusqu’à 1275 kg. La dimension est de 2000 × 1400 mm. La porte doit mesurer 1100 mm pour répondre à la norme d’ascenseur particulier. En ce qui concerne le confort, l’appareil doit être équipé d’un système de synthèse vocale, un rideau de cellule couvrant toute la hauteur afin d’empêcher une température intempestive.

Autres accessoires qui répondent aux normes d’ascenseur

  • La main courante sur la paroi située en face du panneau de commande
  • Un placement et des options facilitant la signalisation
  • Un miroir fixé à la paroi latérale ou arrière de la cage d’ascenseur privé

Les anciens modèles d’ascenseur particulier doivent subir obligatoirement des travaux de mise en œuvre. Cette opération est imposée par le Code de la construction et de l’habitation afin que ces produits correspondent aux normes de sécurité. Les normes d’ascenseur particulier et modèle classique sont relatées par le texte de loi R125-1-1.

D’après la réglementation, un ascenseur particulier tk-encasa est conforme à la norme d’accessibilité lorsqu’il assure la fermeture des portes palières, l’accès à la cabine est sécurisé et les utilisateurs sont protégés contre les chocs dus à la clôture des portes. Les règles de sécurité des ascenseurs prévoient une protection contre les risques de chute et d’écrasement ou encore le dérèglement de la vitesse de la cabine.

La norme de sécurité des ascenseurs prévoit également une protection des circuits électriques du système, une sécurisation des accès aux locaux sensibles comme la cabine des machines, les équipements associés et les espaces où se déplace la cage. Seuls les techniciens de maintenance peuvent accéder à ces endroits afin d’accomplir des travaux de réparation.

 

About marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.