L’aluminium en emballage, un gage de praticité

L’aluminium est devenu en quelque temps un emballage de prédilection plébiscité pour ses qualités exceptionnelles. Tube en aluminium pour des produits pharmaceutiques, des produits cosmétiques, contenant exceptionnel pour les produits alimentaires, l’aluminium se retrouve aujourd’hui dans notre quotidien. Léger, facile à utiliser et recyclable, il est un atout incontournable de la grande consommation.

L’aluminium, idéal pour tous les types de conservation

Figurant parmi les métaux naturellement présents dans la croûte terrestre. Après de silicium et l’oxygène, c’est l’élément le plus présent sur notre planète. Toutefois, il n’existe pas à l’état pur. Son obtention se fait à partir de la bauxite, qui est une roche sédimentaire.

Après traitement, l’aluminium est une matière très fonctionnelle, surtout en termes d’emballage alimentaire, pharmaceutique et cosmétique. En d’autres termes, l’aluminium en emballage est une réponse aux besoins des utilisateurs ainsi que des consommateurs mais également aux producteurs. L’aluminium a pour avantage d’être facilement recyclable. Son voyage vers une seconde vie coûte en effet moins cher que le traitement initial.

Outre cet avantage, utiliser l’aluminium c’est profiter d’un emballage léger comparer à d’autres matériaux. Il est également très résistant qu’il soit exposé à une forte ou très basse température. Un emballage en aluminium est strictement étanche et sans retour d’air, anti corrosif et possède des qualités barrières qui protègent les produits qu’il contient contre toutes attaques externes.

Sur le plan esthétique, l’aluminium est un contenant qui valorise le produit et par conséquent, la marque.  Une fois imprimée, tout ce qui y sont inscrits profitent de la brillance naturelle du métal. Ce qui apporte du cachet au design.

En résumé, le secteur de l’agroalimentaire, pharmaceutique ou encore cosmétique constitue pour l’aluminium un excellent débouché. En Europe, l’emballage en aluminium représente 16% du marché. Soit en tonnage, l’équivalent de 1 500 000 tonnes. Aux États-Unis, le marché représente 21%.

About cocolo