Top 5 des espèces en voie de disparition

L’Afrique est un vaste continent qui attire les voyageurs par ses nombreux attraits touristiques, surtout sa richesse naturelle. Ce territoire abrite une faune exceptionnelle qui ne cesse de fasciner les chercheurs et les passionnés de safari-photo. Parmi les spécimens rares à découvrir dans cette partie du monde, il y a le rhinocéros noir. Ce mammifère de l’ordre des Perissodactyla est classé en danger critique d’extinction selon l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Il est l’unique espèce du genre Diceros. Sa population a fortement chuté à cause de deux grands facteurs. D’un côté, le rhinocéros noir est un des « Big Five », c’est-à-dire l’un des cinq animaux les plus traqués par les chasseurs. D’un autre côté, il est recherché par les braconniers pour sa corne qui se vend extrêmement cher dans le marché noir. À noter qu’il ne reste que 3 100 individus dans toute l’Afrique. Ils peuvent être aperçus dans quelques zones protégées comme le Kruger National Park et le parc national des Éléphants d’Addo.

L’ibis et le fuligule, des oiseaux rares d’Afrique

Un circuit en Afrique est une occasion pour les passionnés d’ornithologie de découvrir l’avifaune exceptionnelle de ce territoire. En effet, le continent africain sert de refuge à plusieurs spécimens d’oiseaux appartement à la liste des 100 espèces les plus menacées au monde selon l’UICN. Parmi ces animaux, il y a l’ibis chauve. Cet oiseau de l’ordre des Pélécaniformes est reconnaissable à sa tête chauve, son plumage de couleur noir-bleuté ainsi que son long bec courbe et rouge. De plus, à l’opposé des autres types d’ibis, il vit sur les corniches rocheuses.

L’ibis chauve est en danger critique d’extinction à cause de nombreux facteurs comme la destruction de sa zone d’alimentation, des pesticides employés par les agriculteurs et de la chasse. Les vacanciers peuvent l’admirer dans le parc national marocain de Souss-Massa. Mis à part le Geronticus eremita, le fuligule de Madagascar est aussi une espèce qui mérite un détour. Ce canard du genre Aythya a été considéré comme éteint jusqu’à la redécouverte de neuf individus en 2006. Il est visible dans la province malgache de Tamatave, sur les rives du lac Alaotra.

Le lépilemur et le gorille, des primates menacés d’Afrique

Un voyage en Afrique est une opportunité de découvrir de nombreux singes qui figurent sur la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde de l’UICN. L’un de ces animaux est le lépilémur du Sahafary. Ce prosimien de la famille des Lepilemuridae est considéré comme le lémurien le plus proche de la disparition à Madagascar puisqu’en 2012, il ne reste plus que 19 individus. Il est visible dans la forêt sèche caducifoliée entre les villages de Madirobe et Ankarongana, dans le nord de Madagascar.

Le Gorilla beringei beringei, une sous-espèce du Gorille de l’Est est aussi un mammifère à voir lors d’un séjour en Afrique. Ce simien de la famille des Hominidae mesure entre 1,40 et 2 m. Malgré sa taille imposante, ce primate est sociable et pacifique. Il est gravement menacé d’extinction à cause du braconnage, de la destruction de son habitat et surtout des maladies véhiculées par les touristes. Cette espèce peut être aperçue dans les parcs du massif des Virunga et de Bwindi.

About cocolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.