Une intégration réussie de votre piscine à votre aménagement paysager

L’achat d’une piscine représente un investissement important, qui peut se chiffrer dans les milliers de dollars. Toutefois, si son installation s’intègre bien au terrain et à la propriété en général, cet investissement peut se traduire par une valeur de revente plus élevée, sans compter la qualité de vie qu’il vous procurera pendant plusieurs années.

Choisir votre piscine

Afin de choisir la piscine qui correspond le mieux à vos besoins, il est important de savoir quelles caractéristiques doit avoir votre piscine.

Par exemple, sera-t-elle principalement un espace de jeu pour les enfants, ou sera-t-elle un lieu de détente pour vous et vos amis? Sera-t-elle utilisée tout l’été ou seulement une partie de la saison? Doit-elle comprendre un chauffe-eau ou non? Doit-elle inclure des équipements particuliers, tels que des lampes d’ambiance intégrées? Sera-t-elle reliée à un spa?

Il ne s’agit là que de quelques exemples de facteurs dont il faut tenir compte, mais ceux-ci auront une influence sur le modèle de piscine que vous choisirez.

Tenir compte de votre terrain

Il est également important de tenir compte des caractéristiques actuelles de votre terrain, afin d’y intégrer adéquatement la piscine. Par exemple, si votre terrasse est déjà surélevée, peut-être préférez-vous une piscine hors terre afin qu’elle soit au même niveau. À l’opposé, si vous souhaitez intégrer votre piscine à vos rocailles, une piscine creusée offrira un meilleur résultat.

Règle générale, pour réussir un projet de cette envergure, il est important d’assortir le « look » de votre nouvelle piscine à l’aménagement paysager existant. Par exemple, le choix des matériaux et des couleurs devrait s’agencer au pavé uni ou à la couleur du revêtement extérieur de votre maison. La taille de la piscine devra aussi être choisie en fonction de l’espace disponible : une piscine de trop grande taille sera plutôt encombrante et n’améliorera pas la convivialité de votre terrain.

Calculer votre budget

Évidemment, les considérations financières ne sont pas à négliger lors de la planification de votre projet. Certains types de piscine seront considérablement plus dispendieux que d’autres. Par exemple, si votre piscine nécessite un coffrage de béton, le coût sera beaucoup plus important que dans le cas d’une piscine hors terre.

Votre budget devrait comprendre les coûts d’installation, mais également les coûts d’entretien annuel (certaines piscines creusées doivent être repeintes annuellement), les coûts de maintien de la qualité de l’eau (frais des tests d’eau, coût d’achat de chlore ou de brome) et les frais de fonctionnement (électricité nécessaire pour le chauffe-eau et pour le système de filtration). Il ne faut pas non plus négliger les frais liés à l’installation de clôtures ou de dispositifs de sécurité pour empêcher l’accès non surveillé à la piscine.

Bref, l’aménagement de votre piscine est un projet d’envergure pour lequel il est nécessaire de tenir compte de plusieurs facteurs. Dans le doute, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste et à comparer plusieurs options. En accordant le temps et l’énergie nécessaires à votre projet, vous vous assurerez d’obtenir un résultat satisfaisant.

About marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.