Fiche métier conducteur de bus : comment devenir chauffeur de bus ?

Le conducteur de bus est un professionnel de la route dont la vocation principale est de conduire, en toute sécurité, des passagers sur un itinéraire défini. Pour cela, il utilise un véhicule qui autorise neuf places et plus. Bien entendu, le conducteur de bus a beaucoup d’autres missions sous-jacentes. Passons ces dernières en revue afin de mieux comprendre quels sont les multiples rôles de cette profession exigeante.

Les différentes missions du conducteur de bus

Le conducteur de bus ne limite pas à simplement conduire des voyageurs d’un point à un autre. Son souci est également d’apporter le confort voulu à ses passagers afin que ces derniers puissent voyager dans des conditions résolument optimales. Son rôle est également de vendre des billets, d’encaisser les montants qui s’y rapportent mais également d’en profiter pour conseiller les personnes qu’ils transportent.

Cela peut être en matière d’itinéraires, en terme d’horaires ou encore de correspondances. Il fait en sorte que les contrôles périodiques du véhicule soient effectués et s’occupe également du nettoyage de ce dernier. Il s’attelle à respecter les différentes haltes sur le parcours et à veiller sur la sécurité des passagers, principalement lorsque ceux-ci montent ou descendent du bus.

Les qualités requises pour exercer le métier de conducteur de bus

Le conducteur de bus doit être capable d’être en permanence concentré et de ne jamais relâcher son attention. Cela implique d’avoir une grande résistance nerveuse et beaucoup de rigueur au quotidien. Ses grandes connaissances en matière de conduite et du code de la route lui permettent d’assurer la sécurité nécessaire à sa fonction. Il doit bien entendu également savoir faire preuve, en tout temps, de ponctualité et être capable de s’en tenir aux horaires prévus.

Ses connaissances techniques sont également indispensables pour exercer cette profession, notamment par rapport à tous les dispositifs électroniques qui composent son véhicule. Courtois, avenant, le conducteur de bus possède également un excellent sens du contact. Il doit être capable également de gérer parfois des situations très tendues en cas de conflits ou d’incidents entre les passagers. De plus, la capacité à travailler avec des horaires irréguliers est absolument indispensable.

Comment devenir conducteur de bus ?

En préambule, le futur conducteur de bus doit impérativement posséder le permis de conduire de catégorie D. Il doit également, idéalement, posséder une formation en rapport avec les transports. Cela peut être par exemple celle d’agent d’accueil et de conduite routière qui conduit à un CAP. Un Bac pro transports est également possible. Dans tous les cas, un diplôme complémentaire au permis est un sérieux atout pour être engagé par un employeur.

Les perspectives professionnelles

Le conducteur de bus peut travailler dans différents types d’entreprises, soit privées, soit qui dépendent directement des municipalités. Il peut également se spécialiser dans la conduite de différents véhicules et opter pour des trajets plus longs, en dehors des villes ou plus courts, interurbains. Dans tous les cas, le conducteur de bus doit souvent conjuguer avec des horaires irréguliers et peut être amené à s’éloigner souvent de son domicile.

About cocolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.