Étapes de traitement des eaux usées

Les eaux usées (déchets liquides) provenant des chasses d’eau des toilettes, de la baignade, des lavabos et du nettoyage général s’écoulent dans le drain et dans un tuyau qui rejoint un tuyau d’égout plus large. Le plus gros tuyau rejoint également un tuyau majeur qui mène au centre de traitement. Zoom sur les différentes étapes du traitement.

Première étape : le criblage

Cette première phase du processus des travaux d’assainissement se rapportant au traitement des eaux usées vise à débarrasser les objets volumineux (couches, les articles sanitaires, cotons tiges, bouteilles cassées, plastiques, chiffons…) qui peuvent bloquer ou endommager l’équipement. Un dispositif spécial est utilisé pour extraire les grains qui se trouvent dans les égouts.

Deuxième étape: le traitement primaire

Ce processus est caractérisé par la séparation des matières solides organiques ou des déchets humains des eaux usées. Pour y parvenir, les eaux usées sont mises dans de grands réservoirs de décantation. Ce dispositif permet aux solides de se placer au fond du réservoir. Les solides décantés sont appelés «boues». Ces matières polluantes solides passent par divers stades : dégrillage, dessablage, dégraissage et décantation.

Troisième étape : le traitement secondaire

Dans le cadre des travaux d’assainissement, le traitement secondaire se caractérise par l’élimination des matières en solution minérales dans l’eau. Cette étape se divise en deux parties:le traitement biologique et la clarification. Le premier consiste en une épuration à l’aide d’un bassin d’aération. Les micro-organismes qui y sont cultivés se nourrissent de la pollution et du dioxygène de l’air. La clarification quant à elle permet de recueillir les boues qui ont été accumulées par les micro-organismes.

Quatrième étape : Le traitement final

À ce stade, les eaux usées sont presque en fin de traitement. Elles sont passées dans un réservoir de décantation. Les boues sont raclées une seconde fois à l’aide de grattoirs et sont collectées pour être traitées. L’eau obtenue lors de cette phase ne contient presque plus de substances nocives et de produits chimiques. Elle s’écoule le long d’un mur et est filtrée afin d’éliminer les particules restantes.

Assurer la sécurité durant les différentes phases de traitement

Ces étapes de travaux d’assainissement et de traitement des eaux usées sont essentielles car elles contribuent à la préservation de l’environnement.

Certaines mesures de prévention de stations d’épuration, surtout contre les contaminations biologiques, sont à adopter. Lors de la conception et de l’installation des stations d’épuration, il est recommandé de se servir d’équipement qui requiert un nettoyage facile et un accès facile aux autres matériels de nettoyage. Il est parfois nécessaire de faire appel à un professionnel de nettoyage dans le cas échéant.

La sécurité dans les usines de traitement des eaux usées doit être optimale. La station d’épuration doit se prémunir contre la foudre et les risques de surtension. La sécurité doit être assurée en même temps en interne et en externe. Le personnel doit également avoir les équipements adéquats pour se protéger contre les risques d’asphyxie, de par l’exposition aux agents biologiques contenus dans les eaux et les boues.

En outre, les stations d’épuration doivent posséder un plan d’intervention d’urgence en cas de besoin. Pour éviter tout scénario de catastrophe, le mieux est d’adopter des mesures visant à réduire les déversements.

About cocolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *