Ecrans interactifs ou la bâche publicitaires 2.0 : Les raisons d’une ascension méritée

Plusieurs paramètres ont contribué au succès des écrans interactifs dans le milieu publicitaire. A commencer par leur fonctionnement même. À la différence d’une bâche publicitaire pour échafaudage qui servirait d’affichage standard ou même d’un panneau automatisé, ces interfaces dernière génération diffusent les spots vidéo à la demande du prospect. Ce dernier peut interrompre le clip à tout moment. Certaines plateformes adaptent même leur contenu en fonction du spectateur.

Le principe est relativement simple : un capteur d’image est installé à l’intérieur du dispositif, le but étant d’identifier chaque passant qui prend le temps de visionner les spots.

Le contenu de la vidéo est alors modifié en fonction de l’âge et du sexe du spectateur, donnant lieu à un message publicitaire ultra-personnalisé. Une célèbre marque de chaussures fait même plus fort en installant devant quelques boutiques des écrans sur lesquels ses clients « composent » leur propre modèle. Les responsables marketing répondent en direct à leur souhait par le biais de tweets publiés sur l’écran interactif.

About cocolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *