L’expérience, indispensable: pour être contrôleur technique

Sans une expérience en tôlerie ou en carrosserie, la peinture en carrosserie n’est pas suffisante pour être reconnue. Le postulant devra donc faire preuve d’expériences plus concluantes pour voir son dossier accepté. Il faut également savoir que seul le temps passé en entreprise est compté comme expérience gagnée, lorsqu’il s’agit d’une formation en alternance. Ce temps est alors comptabilisé en nombre d’heures.

Avant d’accéder au poste de contrôleur technique agréé, le postulant doit avoir suivi une Formation contrôleur technique PL ou une formation contrôleur véhicules légers.
Il devra également avoir travaillé au moins 5 années dans un métier de réparation automobile comme l’électricité, la tôlerie, la carrosserie ou la mécanique automobile, et avoir un certificat de qualification professionnelle.

About cocolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *